J’ai testé les ateliers d’art floral

La tendance ne vous aura pas échappé, le jardinage c’est tendance. J’ai découvert récemment le phénomène de ventes privées de plantes. Dont certaines sont aussi courues que la sortie du dernier iPhone. Des gens qui font la queue des heures pour acheter des ficus, oui, oui. Et plus généralement, les gens se tournent de plus en plus vers des loisirs manuels, pour se déconnecter, faire une pause et évacuer le stress.

Et comme je suis un mouton à la pointe de la tendance, ces derniers mois j’ai testé quatre ateliers différents, chez trois fleuristes. Certains sont de l’art floral pur, d’autres s’orientent plus vers du (mini) jardinage. J’ai vraiment adoré ça et je compte bien recommencer. Voici donc les quatre ateliers que j’ai testés. Sachant qu’il y en a de plus en plus, un peu partout, si le concept vous intéresse, je pense qu’où que vous soyez vous pourrez en trouver facilement, en commençant par vous renseigner auprès de votre fleuriste.

 

Atelier bouquet Sauvage chez Menthe Sauvage

Mélanie, ancienne styliste en lingerie reconvertie en fleuriste nous reçoit dans son atelier à Vaulx-en-Velin (à 2 pas du métro La Soie) un samedi matin. Nous étions un petit groupe de 8 et nous avons appris à fabriquer un bouquet vrillé de A à Z: “nettoyage” des fleurs, agencement, composition, technique de la vrille, et même emballage du bouquet.

J’ai aimé: les fleurs proposées, très originales à l’image de l’univers Menthe sauvage. Le lieu atypique. La gentillesse de Mélanie. La bonne humeur de cet atelier.

Prix: 40 euros

Infos pratiques: sur la page Facebook de Menthe Sauvage

 

Atelier Kokedama chez Du Vert au balcon

Du Vert au balcon est une jardinerie en ville, située à deux pas de la place Bellecour.
Le kokedama est un art végétal japonais qui consiste à faire pousser les plantes dans des sphères de mousse.
On apprend à mélanger de l’argile à du terreau et de la sphaigne (une sorte de mousse), et à confectionner une sphère en mousse qui protège le tout et tienne bien.

J’ai aimé: Un atelier qui va plus du côté du jardinage que de l’art floral, mettre les mains dans la terre ça fait un bien fou.

Prix: 15 euros + 5 euros par plante

Infos pratiques: sur la page Facebook de Du vert au balcon

 

Ateliers Composition piquée et Terrarium chez Carré Fleurs Gambetta

J’ai fait deux ateliers à carré Fleurs, où nous accueille Lola, patiente et pédagogue. Chaque mois l’atelier est un thème différent adapté à la saison: bouquet estival, couronné de l’avent, cagette d’automne… J’ai testé la composition piquée et le terrarium et j’y retourne bientôt pour des compositions de fêtes.

J’ai aimé: le côté passionné de Lola, communicatif, et le sérieux de l’atelier: on repart avec des documents récapitulatifs pour pouvoir refaire tout ça à la maison.

Prix: de 30 à 45 euros

Infos pratiques: sur la page Facebook de Carré Fleurs Gambetta

 

Et vous, vous avez déjà testé un atelier de ce type? L’art floral ou le jardinage c’est votre truc? Ou vous êtes plutôt cuisine, peinture, DIY, ou vraiment les travaux manuels c’est pas votre truc?


Une journée à Londres

Il y a peu de temps j’ai fait un aller-retour express à Londres. Cela faisait 7 ans que je n’y étais pas allée, et j’ai retrouvé la ville que j’aimais, pleine d’énergie, multiculturelle, avec des Anglais super accueillants.
Je n’ai pas eu beaucoup de temps libre pour redécouvrir cette ville, je suis restée dans un périmètre restreint, mais j’ai quand même eu envie de partager avec vous quelques adresses coups de coeur.


Cinq lectures de rentrée

 

Chaque année, en septembre, j’ai un petit plaisir: feuilleter les critiques de la rentrée littéraire, les catalogues des libraires et des éditeurs, et participer à une ou deux soirées littéraires dans les librairies près de chez moi.

Je trouve en général plein d’idées de lecture, mais aussi de cadeaux de Noël (oui, déjà!) pour mes proches.


Un week-end à Palma de Majorque

L’an dernier, je vous faisais un petit retour sur mes vacances à Lisbonne.

Cette année je ne pensais pas forcément vous faire d’article sur ma destination. En effet, je suis partie dans les Baléares à Palma de Majorque.

Honnêtement, je pensais ne pas avoir grand chose à vous faire decouvrir là bas, à part les plages. J’y étais allée pour le farniente, et finalement belle découverte, il s’avère que la capitale de l’île de Majorque a un patrimoine culturel et une histoire plutôt riche.


Coups de coeur de l’été

Hola!

J’espère que vous avez tous passé un super été à base de barbecues, mojitos, mölkky, farniente et autres mots étrangers trop cool.
Pour ma part je suis super contente de reprendre le boulot, de remettre des chaussures fermées et des pantalons. Vivement les manteaux et les pulls cols roulés.
Non, je déconne, je suis à ça de tout plaquer pour aller vivre du commerce de goyaves sur une plage paradisiaque.


J’ai testé la Make Up For Ever Academy

Celles d’entre vous qui s’intéressent au maquillage connaissent sans doute la marque Make Up For Ever, une marque professionnelle vendue au grand public. Il y a certains de leurs produits sur le site de Sephora, mais on peut aussi acheter l’ensemble de leurs gammes sur leur site ou dans leurs boutiques.


Ainsi va la vie…

Ça fait longtemps que je n’ai pas écrit ici, je sais.

J’avais prévu un super article début février que je vous ferai bientôt sur une expérience originale et sympa que j’ai vécue récemment (on ne s’enflamme pas, quand je dis originale on est plus près de “j’ai visité le musée de la couche-culotte à Glaoui-les-Bains” que de “j’ai fait un vol en orbite avec Thomas Pesquet nu”).


Happy 2018 et les 5 relous du nouvel an

 

Voilà, c’est fait, on a passé le fameux cap de la soirée-où-on-râle-qu’on-est-obligés-de-faire-la-fête-mais-où-on-déprime-si-on-ne-fait-rien. On a eu droit aux images de feux d’artifices de Sydney à Dubaï, aux voitures brûlées, aux SMS de voeux venant de numéros inconnus au bataillon, de lendemain de fête déprime sous la pluie, bref, le rituel de passage à 365 nouveaux épisodes de Plus belle la vie jours a été effectué correctement.