Coups de coeur de l’été

Hola!

J’espère que vous avez tous passé un super été à base de barbecues, mojitos, mölkky, farniente et autres mots étrangers trop cool.
Pour ma part je suis super contente de reprendre le boulot, de remettre des chaussures fermées et des pantalons. Vivement les manteaux et les pulls cols roulés.
Non, je déconne, je suis à ça de tout plaquer pour aller vivre du commerce de goyaves sur une plage paradisiaque.

Je me raccroche à tout ce qui me rappelle les vacances: du sable sur un chantier, le clapotis des égouts, les coups de soleil des gens dans le métro, ou le le coin de ciel bleu à travers la fenêtre du bureau.

Alors plutôt que de parler des joies de la rentrée (oxymore), je préfère vous parler de tout ce qui a égayé mon été. Mes coups de coeur dans divers domaines, les agréables découvertes quand on prend le temps de vivre, comme disait la pub Philips.

Si cette liste vous plaît je la referai régulièrement avec mes découvertes du moment.

Livres

J’ai lu 5 livres pendant les vacances et je n’en ai finalement qu’un seul à vous recommander, ce n’est pas un très bon cru. Mais la rentrée littéraire arrive, donc je vous propose de vous faire un article “livres” d’ici la fin de mois.

Pour en revenir à mon coup de coeur de l’été, c’est “L’Affaire de la belle évaporée” de JJ Murphy.
L’intrigue se déroule à New-York en pleine prohibition, un soir de réveillon du 31 décembre dans un palace. Suite à la détection d’un cas potentiel de variole, l’hôtel est mis en quarantaine, et pendant la fête, une starlette de Broadway est retrouvée morte dans un bain de campagne. L’héroïne, Dorothy, accompagnée de deux amis, et de Sir Arthur Conan Doyle, le créateur de Sherlock Holmes, qui réside dans le palace cette nuit-là, va tenter de résoudre ce mystère.

Huis clos haletant, course contre la montre à travers les étages, cette enquête mélange des faits réels qui nous plongent en plein dans les années 20, et un mystère complètement fictif. Mais ce qui m’a surtout plu, c’est le style de l’auteur avec des dialogues très drôles et des personnages hauts en couleur.
Je me suis rendue compte après coup qu’il s’agissait de la suite d’un livre intitulé “Le Cercle des plumes assassines”, mais il n’est pas nécessaire de l’avoir lu pour comprendre l’intrigue. Mais comme j’ai beaucoup aimé ce livre, je vais me procurer celui qui le précède!

Films

Cet été, contrairement à mes habitudes, j’ai plus regardé des films que des séries. J’en ai retenu deux: un qui passait au cinéma, et l’autre que je regarde mille ans après tout le monde.

Il s’agit de Lalaland, le film au 6 Oscars (presque 7). J’ai vraiment aimé ce film, qui m’en a rappelé plein d’autres, de Singin’ in the rain à West Side Story, en passant par Les Demoiselles de Rochefort, et j’ai été impressionnée par la réalisation incroyable de Damien Chazelle dès la première scène. Quant à l’histoire, elle dit beaucoup sur les rêves qui nous animent, les espoirs parfois déçus, et la difficulté à trouver sa place dans un monde tout sauf tendre.

Le deuxième film est Woman at War, un film islandais sélectionné à Cannes, et qui est sorti en salles cet été. Ce film ne ressemble à aucun autre, et ça fait bien longtemps que je n’ai pas dit ça d’un film. Une militante écologiste tente de mettre en difficulté une usine d’aluminium en lui coupant le courant. Mais à côté de son action clandestine, elle mène une vie tranquille de prof de chorale, avec sa soeur jumelle (jouée par la même actrice) prof de yoga. Elle apprend que sa demande d’adoption d’une petite fille vient d’être acceptée, mais avant cela elle veut finir le travail entamé. Les paysages islandais sont magnifiques, la réalisation, là encore, originale et décalée, et l’actrice principale épatante.

 

Beauté

Alors forcément, au vu de ma passion pour les cosmétiques et le maquillage, cette rubrique pourrait être un article à lui tout seul. Mais je vais faire vite, avec une sélection restreinte, vous n’imaginez même pas comme c’est frustrant!
J’ai choisi 4 familles de produit: maquillage, soins corps, soins cheveux, et soins visage.
Je ne peux pas faire moins.
Et j’ai pris des marques accessibles financièrement et faciles à trouver en boutique et sur le web.

Côté maquillage, j’ai craqué pour les blushes Kiko de la dernière collection (édition limitée) Dark treasure. 
Il y a quatre teintes et je vous présente les 3 premières. Oui, j’en ai pris 3. Au début j’en avais pris un, puis bon, voilà, une chose entrainant une autre…
Le rapport qualité/prix est vraiment bon, le format pratique, le packaging mignon (bleu foncé pailleté), et la pigmentation et la tenue très bonnes. Bref, j’ai craqué.

Chez The Body Shop, j’ai tapé dans le rayon “banane”. J’aimais déjà les produits pour les cheveux de la gamme (shampoing, après-shampoing et masque) qui convenait bien à mes cheveux, et là j’ai craqué pour le gel douche et le “yaourt” pour le corps, la nouvelle gamme de produits hydratants pour le corps, moins gras et moins riches que les beurres corporels, ce qui est parfait pour l’été.

Et puis j’ai testé les soins capillaires à l’huile de Lush. Des soins “coup de poing” à faire avant le shampoing. Ce sont théoriquement des soins à usage unique, mais chaque produit peut faire deux ou trois soins selon la longueur et le volume de vos cheveux. Il suffit de couper le soin avec un couteau pour n’en utiliser qu’une partie. Vu le prix (10,50 euros) ce serait dommage de l’utiliser en une seule fois. Ensuite il suffit de mettre le produit dans l’eau bouillante et d’appliquer la pâte obtenue sur les cheveux en laissant poser minimum 20 minutes, plus si possible. Franchement, après avoir subi mer, soleil, piscine, mes cheveux se sont transformés et sont ressortis tout doux! Il existe 4 soins différents en fonction des besoins de vos cheveux. Pour les retrouver, ainsi que le mode d’emploi c’est ici.

Enfin, je termine avec les soins pour le visage, et là, je me tourne vers une marque que je n’ai pas vraiment utilisée depuis des années: Yves Rocher. Il m’arrive d’acheter des gels douche, du maquillage ou encore des crèmes pour le corps de cette marque, mais jamais pour le visage. Si je vous en parle c’est que ça a été une bonne surprise. J’ai testé la nouvelle gamme Hydra végétal qui m’a beaucoup fait penser à la gamme Aquasource de Biotherm. Le sérum notamment, à mi-chemin entre l’eau et la gelée, qui donne immédiatement une sensation désaltérante, idéale après mes expositions au soleil. Le contour de l’oeil est bien aussi pour l’été mais il me fera quelque chose de plus riche pour l’hiver. Et la crème hydratante, légère, et très agréable à appliquer, fait bien le boulot. Le tout à prix mini (ne jamais acheter un produit Yves Rocher sans réduction!).

Boissons

Alors je vais vous décevoir, pas de recette de cocktail exotique pour cet été. J’ai étonnamment peu bu d’alcool (merci la canicule).
Mais il y a dix jours, en faisant mes courses de rentrée, j’ai craqué pour un thé et une tisane.
Habituellement je suis plutôt tournée vers le thé en vrac plutôt qu’en sachet, mais la flemme l’emporte de temps en temps, et cela a été le cas. La tisane est de la marque Eléphant, au parfum “fraise, framboise, rhubarbe”. J’aime bien la boire le soir, pour finir sur une note un peu fruitée.
Et pour le thé, j’ai essayé une marque que je ne connaissais pas (le packaging y est pour beaucoup) trouvée chez Monoprix: Whittard. Pour changer du classique earl grey, mais aimant la bergamote, j’ai acheté le mangue et bergamote pour le matin et l’après-midi.

Déco

Le plaisir de la fin août, c’est de recevoir les catalogues déco dans ma boîte aux lettres! Bien sûr le catalogue Ikea, mais aussi celui d’autres marques comme La Redoute Intérieurs, AMPM, Maisons du monde etc.
J’adore les feuilleter, même si je n’ai pas de projet particulier.

Le seul produit “déco” dont je peux vous parler est une bougie. Une amie m’avait offert il y a quelques temps une bougie de la marque La Belle Mèche à la vanille qui sentait délicieusement bon. Le parfum était ni trop discret ni trop écoeurant.
Et le hasard fait qu’on m’a offert lors d’un événement professionnel juste avant l’été une nouvelle bougie de cette marque.
Cette fois-ci l’odeur était pamplemousse-citron vert, senteur idéale pour l’été, elle a embaumé mes soirées.

Mode

LA grosse tendance cet été, ce sont les sacs en rotin. Des grands paniers aux micro sacs. Je n’ai pas (encore) craqué, mais le panier en bas à droite du montage que je vous ai fait ci-dessous me fait un peu de l’oeil.

Voilà ce que je retiendrai du mois d’août (outre le fait que les vacances c’est la vie). Et vous? Des découvertes à partager?
Lundi prochain je vous fais un petit article de touriste pour vous faire découvrir ma destination estivale comme je vous avais fait l’an dernier.


J’ai testé la Make Up For Ever Academy

Celles d’entre vous qui s’intéressent au maquillage connaissent sans doute la marque Make Up For Ever, une marque professionnelle vendue au grand public. Il y a certains de leurs produits sur le site de Sephora, mais on peut aussi acheter l’ensemble de leurs gammes sur leur site ou dans leurs boutiques.

Et la marque est aussi connue pour sa structure de formation pour les pros du make up: la Make Up For Ever Academy. Destinée à celles et ceux qui souhaitent vivre de leur passion (parfois dans le cadre d’une reconversion professionnelle), cette école propose toute une série de formations, plus ou moins longues (des cours du soir, des cours d’un mois, ou sur une année).
Et depuis cette année, elle propose également un cours pour celles qui veulent juste allez plus loin dans leur passion du maquillage, sans avoir de projet pro, juste pour le plaisir de progresser dans sa pratique du maquillage sur soi (contrairement aux autres formations où l’on apprend à maquiller les autres). Une formation d’un week-end, avec le samedi consacré au maquillage journée et le dimanche au maquillage soirée.

Cette formation coûte à l’origine 700 euros. Gloups. La passionnée de maquillage que je suis bavais devant le programme mais n’était pas décidée à franchir le pas. 700 euros + le TGV + deux nuits d’hôtel. Ouille.
Or, au mois de décembre, voilà-t-y pas que vente-privee.com propose cette formation à 350 euros au lieu de 700. Oui ma bonne dame, une réduction de -50% défiant toute concurrence comme on dit. Comme on n’est jamais mieux servie que par soi-même, je me suis donc offert cette formation comme cadeau de Noël.

La promesse

“Apprenez à vous maquiller comme une pro avec les tips et astuces rapides des maquilleurs de MAKE UP FOR EVER Academy. Un week-end à Boulogne-Billancourt pour savoir adapter ces techniques intemporelles à votre visage.

Les cours ont lieu de 10h à 18h avec une heure de pause pour déjeuner. Les professeurs vous montreront chaque technique puis à vous de jouer ! La pratique, sur vous-même, sera toujours encadrée par un professeur qui pourra vous corriger et vous apporter des conseils personnalisés. A la fin de journée, vous saurez comment vous mettre en valeur pour toutes les occasions.

Programme:

– Colorimétrie et morphologie du visage
– Technique du teint sculpté (contouring/strobing)
– Morphologie des sourcils, bouche, yeux
– Technique du maquillage des sourcils et de la bouche
– Technique du ras de cils et de pose de mascara
– Technique du Halo
– Technique de l’Eyeliner Œil de Biche
– Technique du Smoky Eye”

(Texte du site academy.makeupforever.com)

Le lieu

L’école est à Boulogne-Billancourt, pas loin du métro. A l’accueil il y a un grand lobby où on peut manger à midi (des frigos et micro-ondes sont à notre disposition). Tout paraît neuf et très design.
Et il y a deux salles de cours, une petite et une plus grande.
Nous sommes séparés en deux groupes et je me retrouve dans la grande salle avec un peu plus d’une vingtaine d’autres filles.

Les cours

Nous avons chacune un fauteuil, un set de pinceaux et une palette. Oui une palette car on apprend à mélanger les teintes pour faire du sur-mesure, à tester les produits etc. A la maison il est bien sûr tout à fait possible de faire ça sur sa main.

Côté produits il y a une grande table pleine à craquer, c’est assez impressionnant. En revanche, dans le feu de l’action, quand on est une grosse vingtaine à vouloir les mêmes produits, on se dit que finalement ça ne serait pas du luxe d’avoir certaines teintes en double, en triple voire plus.
Le côté positif c’est qu’on peut tester plein de choses “en vrai”, notamment pendant les pauses, même si les produits ne font pas partie du cours.

Le cours commence par une démonstration de Juliette, make up artiste, très gentille et très pédago. Elle nous montre les gestes sur un modèle, filmée sur grand écran ce qui nous permet de vraiment voir les détails. Et ensuite chacune part les reproduire. Deux autres formatrices sont là et passent de fauteuil en fauteuil. A vrai dire, nous sommes trop nombreuses pour bénéficier de conseils personnalisés à chaque étape. Il y a une grande part d’auto formation, mais le deuxième jour j’ai compris le truc, il faut aller les voir et s’imposer. Elles n’ont pas de temps pour tout le monde donc pas le choix, il ne faut pas avoir trop de scrupules.

Côté horaires, on tique un peu. On nous a promis 7h par jour de 10h à 18h. Il y a des pauses matin et après-midi, on finit à 17h le samedi et plus tôt encore le dimanche. Vu le prix, c’est quand même un peu gonflé. Surtout, des thèmes prévus au programme ne sont pas abordés, comme le halo, notamment, d’autres juste évoqués au détour d’une phrase, comme la colorimétrie.

Autre bémol, le positionnement de la formation en lui-même. Difficile de comprendre, selon les moments, si elle s’adresse aux débutantes ou aux filles passionnées de maquillage qui veulent aller plus loin. Pour ma part, j’ai trouvé ce cours trop “débutantes”.
Quelle débutante paierait 700 euros pour apprendre à se maquiller?

La boutique

Il y a une boutique dans l’école, ouverte aux heures de cours uniquement, donc tout le monde s’y rue pendant les pauses (un seul vendeur, là encore il faut jouer des coudes). Mais c’est quand même utile pour acheter le produit qu’on vient de tester en vrai. On a -20% sur tout, et on repart avec un code de réduction valable 15 jours sur la boutique en ligne.

Bilan

Je suis assez partagée. Le lieu est vraiment top, la formatrice très pro et à l’écoute. Et quand on est comme moi une dingue de maquillage, passer un week-end les mains dans le “cambouis”, c’est juste génial.
En revanche, le contenu de la formation en lui-même m’a déçue, et je suis bien contente de ne pas avoir payé plein pot.
Si je devais conseiller à quelqu’un qui veut apprendre à se maquiller une formation, je lui dirais plutôt d’aller directement prendre des cours en boutique, pour avoir sa propre formatrice.
Je pense que la marque gagnerait à hausser un peu le niveau de la formation car le groupe dans lequel j’étais, à une exception près, était constitué de passionnées de maquillage qui sont un peu restées sur leur faim.

Cette formation étant nouvelle, on peut penser qu’ils vont l’adapter, notamment grâce aux questionnaires qui nous sont fournis en fin de week-end. Mais en attendant, entre les videos sur Youtube et les conseils qu’on peut avoir en magasin, je pense que cette formation n’a pas encore trouvé son positionnement.

Je ne regrette pas de l’avoir faite car j’ai passé un week-end à pratiquer ma passion, avec d’autres passionnées (et surtout je n’ai pas payé 700 euros). Petit clin d’oeil sympa, on repart avec un “certificat”, présenté comme un diplôme.

Make Up For Ever propose d’autres formations un peu plus professionnalisantes, mais aussi plus longues (et plus chères!), peut-être qu’un jour je me laisserai tenter….

 


12 idées cadeaux à moins de 40 euros

 

Noël approche à grand pas, mine de rien on est à 15 jours du jour J, et je n’ai pas terminé mes cadeaux. A chaque fois c’est pareil, je commence bien en avance, je fais des listes, je surfe sur le net, je me dis que tout sera bouclé début décembre, et en fait gros LOL, je fais le plus gros du job dans la dernière ligne droite.

Et pourtant Dieu sait que je hais les gens la foule. Internet est souvent mon ami, et j’évite les centres commerciaux, et je privilégie les commerces de quartier. Par exemple, j’achète beaucoup de livres, je vais dans ma librairie de quartier, et j’évite la FNAC. En plus maintenant on peut réserver et commander les bouquins en ligne donc même une toute petite librairie aura tout reçu en quelques jours.

Le problème vient souvent d’un manque d’organisation, mais parfois aussi, pour certains cadeaux d’un manque d’inspiration. Voici une première sélection de cadeaux petits prix (de 5 à 40 euros) pour les femmes de votre entourage. Si vous le souhaitez, je pourrai faire d’autres sélections thématiques, mais celle-ci me semble “tout terrain”, si vous ne connaissez pas trop la personne (la nouvelle copine de votre frère par exemple), ou si vous souhaitez ajouter un petit “plu” au cadeau principal.

Je suis beaucoup plus nulle en cadeaux pour mecs, en revanche. Alors que pour moi-même, je pourrai faire une liste longue comme la discographie de Johnny.

D’ailleurs dans cette sélection, il y a pas mal de choses qui me font de l’oeil!

Et vous, vous en êtes où des cadeaux? Vous avez avancé? Ou vous comptez attendre le 24?

 


Les calendriers de l’Avent beauté 2017

 

Automne, changement d’heure, pluie, froid, nuit qui tombe à 16 heures, les raisons de haïr cette période de l’année sont hyper nombreuses. L’horizon jusqu’à Noël n’est quand même pas super dégagé. Séreusement, comment peut-on apprécier une période où la fleur la plus cool est le chrysanthème? Le chrysanthème, putain.


Les nouveautés soins de la rentrée

 

Après les nouveautés maquillage que je vous ai présentées la semaine dernière, place aux soins. Alors autant vous dire que je ne serai pas exhaustive vu le nombre de produits qui sortent dans toutes les marques! Mais voici ce qui m’a tapé dans l’oeil, ce que j’ai testé ou ce que je compte tester dans les mois qui viennent. N’hésitez pas à ajouter en commentaires vos découvertes.