Cinq raisons d’aimer le froid

Cinq raisons d’aimer le froid

Je ne sais pas toi, mais je suis une TRES grosse frileuse. Mais vraiment. Genre j’ai froid aux pieds tout le temps, même en plein été je trouve moyen de me plaindre, et d’aller mettre des chaussettes (sur la plage c’est très tendance, je te jure).
Alors, tu imagines ce que je vis dans la période actuelle. Je suis au désespoir, au bout de ma vie, comme disent les jeunes. Je sens bien que je ne vis pas dans le bon pays,  je suis tout sauf la reine des neiges. Perdue dans l’hiver, le froid est pour moi le prix de la liberté, je me sens aussi épanouie que Nabilla dans une bibliothèque, bref je suis en milieu hostile.

Et je sens que toi aussi, tu n’en peux plus de ce froid de gueux. Alors oui, tu me diras que ça s’est un peu réchauffé, qu’on est remontés au dessus de zéro, mais bon, c’est pas demain qu’on va ressortir les petites robes à volants et les tongs à sequins. Chaque matin quand ton réveil sonne et que tu dois quitter ta couette pour affronter le blizzard, tu te demandes pourquoi, mais putain, pourquoi.

Mais au delà des risques d’engelure, de bronchite, ou de glissade sur une plaque de verglas, le pire dans tout cet enfer de glace, ce sont les innombrables reportages TV avec envoyés spéciaux et micro-trottoirs, sur le thème “Il fait froid, c’est l’hiver, c’est dingue non, regardez la buée qui sort de ma bouche”.
Bref de l’actu, de la vraie.

Et puis fleurissent aussi sur le web les articles du type “Pourquoi le froid est bon”. Genre parce que ça tue les microbes.

Ouais mais en attendant on se les caille sévère, donc il nous en faut un peu plus pour nous consoler.

Du coup j’ai essayé de mon côté de trouver du positif à ce froid arctique, la positive attitude, le verre à moitié plein tout ça tout ça…

J’avoue, j’ai dû aller chercher très loin. Alors voilà ce que j’ai trouvé.

1- Le froid = une bonne excuse pour se gaver

Les températures polaires ça reste LE prétexte idéal pour manger gras et sucré. Si tu ne le fais pas maintenant, je te laisse à ta vie misérable où règnent les brocolis cuits à l’eau.

Raclette, fondue, gratins, boissons chaudes plus caloriques qu’un repas complet, vas-y, c’est le moment. Et comme les crêpes sont de saison, profites-en pour tenter des recettes rigolotes.

Voici quelques vidéos de recettes de boissons chaudes pas du tout healthy:

 

2- Le froid = une bonne excuse pour acheter des trucs fluffy/ porter des trucs ridicules régressifs

Oublie les nuisettes sexy et les culottes en dentelle. Profite des soldes pour faire du stock de pyjamas tous doux, avec des petits zanimos cro mignons. Lâche tes escarpins pour des pantoufles qui flirtent dangereusement avec les moonboots. Bref, renonce à ta dignité, amuse-toi, et dis-toi que l’essentiel est d’avoir chaud! Les 3 dealers en “homewear régressif” que je te recommande sont Undiz, Oysho et Etam, mais il y en a beaucoup d’autres.

 

3- Le froid= une bonne occase pour se mettre à jour dans ses visionnages de séries

Alors personnellement je suis systématiquement à la bourre dans ma découverte des séries par rapport au commun des mortels. C’est un retard que j’ai renoncé à rattraper, je vais à mon rythme, tant pis.
Donc en ce moment je mate Revenge, Scandal, Stranger Things, Ascension et Brokenwood. Mais on m’a recommandé récemment aussi The OA et 11 22 63. Mais si tu en as d’autres à me conseiller en commentaires, je suis preneuse.

 

4- Le froid = un prétexte pour acheter des cosmétiques doudounes

Je n’ai pas la peau spécialement sensible mais ces derniers temps elle a quand même vachement réagi au froid (et à la pollution, très accessoirement, merci les particules fines). Déjà au niveau du corps, j’ai la peau qui tire à mort quand je sors de la douche, mais même sur le visage ça pique un peu. En journée je ne charge pas trop la peau du visage avec une crème épaisse, mais en revanche le soir j’en mets une sacrée couche. Pas d’émulsions légères, d’aqua gelée ou autre crèmes d’été, mais bien des soins “grands froids”.

 

5- Le froid= l’occasion de rester chez soi et d’allumer des bougies qui sentent bon

Là encore, tous les clichés du cocooning que tu peux voir sur instagram sont permis. Des bougies, il y en a de toutes tailles, à tous les prix, et avec tous les parfums.
Pas chères chez Primark, avec un choix dingue de senteurs chez Yankee candle, mais aussi chez Monoprix, ou un peu partout en fait.
A toi de voir si tu veux une odeur fleurie, fruitée, qui sent le “propre”, ou encore gourmande.
Perso je change d’envie en fonction des saisons, là je suis étrangement plus sur des trucs type “marshmallow grillé” que “coucher de soleil à Ibiza” ou “jardin en fleurs”.

 

Voilà ma recette pour tenir jusqu’au printemps, aux chants d’oiseaux, aux arbres en fleurs et au t-shirt manches courtes. Mais j’avoue que je compte les jours, et en cette période de campagne présidentielle je suis prête à voter pour celui ou celle qui me promettra 25 degrés toute l’année!

Ecrire un commentaire